Restauration de Notre-Dame d’Auteuil : le chantier démarre

Publié le 11 juin 2021

C’est une véritable cure de jouvence que l’église Notre-Dame d’Auteuil va subir. Vient de débuter la longue restauration de l’ensemble de ses décors peints et sculptés, avec pour objectif la remise en valeur de son architecture intérieure.

Restauration de Notre-Dame d’Auteuil : le chantier démarre
© Ville de Paris - COARC - Claire Pignol

Sous l’impulsion de la dynamique paroisse Notre-Dame d’Auteuil, grâce aux mécènes de la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris, dont de nombreux paroissiens, la Ville de Paris s’est largement mobilisée pour compléter le financement et programmer la rénovation complète de la nef et du chœur de l’église.

 

Au moment de la construction de Notre-Dame d’Auteuil dans un style romano-byzantin, dans les années 1880-1890, l’architecte Emile Vaudemer avait pris le parti d’une ornementation intérieure très sobre, mettant l’accent sur la perspective. La volonté des conservateurs de la Ville de Paris est de faire renaître cette perspective et les volumes de l’édifice. Depuis la restauration entreprise entre 2015 et 2016 de la chapelle de la Vierge, grâce aux mécènes de la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris, qui avait permis de redécouvrir les couleurs d’origine, claires et lumineuses, le contraste était saisissant avec le reste de l’église, dégradé, noirci par le temps et d’autant plus sombre que ses vitraux sont étroits. L’église inscrite depuis 2015 au titre des Monuments historiques fait l’objet d’un suivi de la DRAC d’Ile-de-France.

 

 

Notre-Dame d'Auteuil Notre-Dame d'Auteuil

© Ville de Paris - COARC - Claire Pignol

 

La Ville de Paris, maître d’ouvrage, s’attaque aujourd’hui à ce chantier de très grande ampleur. Celui-ci nécessite la fermeture de l’église jusqu’à la fin de l’année 2022, l’installation du culte dans la chapelle Sainte Bernadette toute  proche et une planification en deux grandes phases. Vont être réalisés un décrassage des murs, voûtes et coupoles et la restauration de l’ensemble des décors peints du transept, de la nef et des bas-côtés ainsi que celle des décors sculptés et des vitraux. Le Grand orgue symphonique Cavaillé-Coll, instrument remarquable (53 jeux, 3 claviers, 4118 tuyaux), a été superbement restauré en 2015-2018. Il est  au cœur du Festival d’orgue d’automne organisé par la paroisse depuis deux ans et fait l’objet d’une attention toute particulière. Il sera soigneusement protégé afin de préserver la grande richesse et la finesse de ses sonorités. Il bénéficiera d’un dépoussiérage en fin de chantier.

 

A noter l’utilisation du laser pour la restauration des parements en pierre. Cette technique encore nouvelle, à laquelle il vient d’être recouru pour la restauration d’une chapelle de la cathédrale Notre-Dame de Paris, exige une grande précision dans les gestes et le dosage de l’intensité du rayon. Elle présentera l’avantage de l’efficacité et de la rapidité d’exécution.

 

La première phase des travaux qui concerne le déambulatoire, le chœur et les deux premières travées a donc débuté le 26 avril dernier et durera environ 8 mois. Les 1 200 mètres carrés du pavement de l’église ont été bâchés. Les échafaudages, en cours d’installation, seront complètement montés fin juin. Le travail minutieux des restaurateurs pourra alors commencer. Il permettra de redécouvrir petit à petit des frises à motifs géométriques et floraux, les symboles des litanies de la Vierge et ceux des évangélistes, des croix ou encore des inscriptions latines que l’on devine avec peine aujourd’hui. Et surtout, il apportera une nouvelle lumière à l’ensemble de l’église.

 

La recherche de mécènes est encore en cours pour financer la suite de ce long chantier. Le mécénat apporté représente un tiers du budget de l'opération, soit 1 million d'euros, et la Ville de Paris finance quant à elle les deux tiers restants.

 

Participez à la restauration de Notre-Dame d'Auteuil, et contribuez ainsi à la redécouverte de ses parements intérieurs. Nous avons besoin de vous !

Faites un don sur https://don.fondationnotredame.fr/fapp-notre-dame-auteuil

 

 

 

Date estimée de fin de chantier : décembre 2022

Engagement 2020, grâce aux mécènes du Fonds Notre-Dame d’Auteuil de la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris : 250 000 €

Montant total du mécénat à collecter : 1 000 000 €

 

 

Ce projet de restauration est supervisé et réalisé par :

Louise Delbarre, conservateur à la COARC de la Ville de Paris

Christophe Berthouloux, surveillant de travaux à la COARC de la Ville de Paris

Alain Mongrolle, responsable des finances et des achats à la COARC de la Ville de Paris

Paul Percetti, responsable du mécénat à la Direction des affaires culturelles de la Ville de Paris

 

Restaurateurs de peinture murale : Groupement Checroun RCPM

Restaurateurs vitrail : Manufacture Vincent-Petit.

Echafaudages : Arnholdt

Confinement échafaudages + base-vie : DIE Environnement

 

 

Logo de la Ville de Paris