Rénover les églises historiques avec la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris

Pourquoi la Fondation a t'elle été créée en 2014 ?

Chutes de pierres, église Saint-Augustin, 2014
découvrir

Du fait du temps, de l’humidité et de la pollution, les églises historiques de Paris sont dans un état alarmant. Pourtant en hausse, les budgets investis par la Ville de Paris, propriétaire des églises bâties avant 1905, et le Ministère de la Culture, propriétaire de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, ne suffisent plus. Il faut agir et rendre leur splendeur passée aux églises de Paris ! En 2014, la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris est créée avec pour mission principale d’accélérer les restaurations des églises historiques grâce à la générosité de donateurs, particuliers et entreprises.

Saint-Augustin
Des dégradations d'églises historiques classées, visibles à l’œil nu

Bon nombre d’églises parisiennes, multiséculaires pour la plupart, sont menacées, fragilisées par le temps, la pollution et le manque d’entretien. Les fissures, les chutes de pierres et les infiltrations d’eau entraînent logiquement un endommagement des œuvres d’art à l’intérieur. Des fresques anciennes se dégradent peu à peu, risquant de disparaître.  

Le World Monuments Fund a inscrit deux églises parisiennes, Saint-Merry et Notre-Dame-de-Lorette, sur la liste des 67 édifices en péril dans le monde.

 

Les filets de protection, tendus sur de nombreuses églises pour contenir les chutes de pierres, sont les témoins du délabrement du patrimoine religieux de la capitale. Faute de moyens, ces filets restent des décennies entières en place. Ces dégradations sont l’œuvre du temps et le manque de moyens financiers ne fait qu’accélérer le phénomène.

 

Plus nous attendons, plus les dommages causés par le temps seront importants, plus les travaux réalisés seront longs et coûteux. Nous ne pouvons plus attendre, il faut agir. Quelques initiatives de mécénat privé ne suffisent pas au regard des travaux à réaliser.

© Ville Paris – COARC – Claire Pignol
La création de la Fondation Avenir du Patrimoine

En 2013, un bloc de pierre provenant de la statue de Saint-Luc tombe du massif d’entrée de l’église Saint-Augustin. Cette chute devient le catalyseur de la création de la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris, qui voit le jour en novembre de la même année. Ses missions sont les suivantes :

 

  • La Fondation agit en faveur de la sauvegarde, de la restauration et de la valorisation des églises parisiennes historiques, classées ou inscrites au titre des Monuments Historiques, ainsi que de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.
  • Grâce à la générosité de ses donateurs, la Fondation finance des projets de restauration, soit en abondement, soit en totalité
  • La Fondation sensibilise les acteurs du patrimoine et l’ensemble du public quant à l’immense valeur artistique et historique des églises parisiennes ainsi qu’à l’urgence et l’immensité des besoins.
  • La Fondation coordonne les acteurs des projets de restauration qu’elle soutient, jusqu’à l’aboutissement des chantiers, aux côtés des pouvoirs publics.

La Fondation n’a bien évidemment pas pour vocation de favoriser le désengagement de la puissance publique. Au contraire, elle vise, par son soutien financier, à abonder et donc à développer les ressources de la collectivité consacrées aux projets de réhabilitation et de restauration entrepris.

 

Grâce aux dons et aux projets déjà portés, la Fondation Avenir du Patrimoine joue sans doute un rôle unique, qui s’avère indispensable. A juste distance entre la Ville et l’Église, elle a développé un savoir-faire reconnu à la rencontre des différents acteurs pour encourager leur action et les accompagner jusqu’à l’aboutissement de chaque chantier entrepris.

Saint-Paul-Saint-Louis
Rénovation d'églises historiques : retour sur les engagements de la Ville de Paris

Dans le cadre de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat du 9 décembre 1905, la Ville de Paris est propriétaire de 85 églises et chapelles. A ce titre, elle doit assurer l’entretien et la restauration des églises historiques.

 

La Ville de Paris a fait la promesse de consacrer un investissement de 80 millions d’euros aux églises, sur la période 2015-2020. Sur cette enveloppe, 60 millions d’euros sont destinés à des opérations de très grande ampleur, et 20 millions à l’entretien permanent et la sauvegarde des bâtiments. S’y ajoutent 11 millions d’euros de l’Etat.

 

Cet investissement est loin d’être suffisant. Pour certains des édifices les plus dégradés, les travaux peuvent se chiffrer à plusieurs dizaines de millions d’euros. Les moyens de la Ville de Paris sont largement inférieurs aux besoins, accumulés depuis des décennies. Le recours au mécénat privé s’impose de fait.

Robert Leblanc Président, Fondation Avenir du Patrimoine à Paris
La parole à… Robert Leblanc

Tout comme moi, vous êtes attachés à Paris, à ses monuments emblématiques dont les églises font partie et qui lui…

Robert Leblanc, Président, Fondation Avenir du Patrimoine à Paris
Stéphane Bern Journaliste, écrivain, animateur TV et radio
La parole à… Stéphane Bern

Pays le plus visité au monde, la France et sa capitale, Paris, disposent d’un véritable trésor que tous nous envient…

Stéphane Bern, Journaliste, écrivain, animateur TV et radio, octobre 2016
Laurence Fouqueray Chef du Département  des Edifices Cultuels et Historiques - Mairie de Paris - Direction des Affaires Culturelles - Sous - direction   du  Patrimoine  et  de  l’Histoire
La parole à… Laurence Fouqueray

A la rencontre de l’Art et de l’Histoire, l’ensemble patrimonial constitué par les 96 édifices cultuels appartenant à la Ville…

Laurence Fouqueray, Chef du Département des Edifices Cultuels et Historiques - Mairie de Paris - Direction des Affaires Culturelles - Sous - direction du Patrimoine et de l’Histoire, Automne 2017

Soutenir la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris

Soyez acteurs de la restauration des églises historiques de Paris
qui appartiennent à tous ! Aujourd’hui, votre générosité peut faire rayonner
ce patrimoine urbain et architectural unique.

Chaque don compte. Merci !