La chapelle de Flandrin redécouverte à Saint-Séverin

Publié le 30 mai 2022

Suite à la générosité d'un mécène anonyme et privé, 223 autres mécènes se sont joints au chantier spectaculaire qui a permis la restauration de la chapelle Saint-Jean.

La chapelle de Flandrin redécouverte à Saint-Séverin
crédit : Jean-Marc MOSER, COARC, Ville de Paris

Après la restauration spectaculaire de la chapelle Sainte-Geneviève, rendue possible grâce à un généreux mécène de la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris, les travaux de restauration des chapelles latérales de Saint-Séverin se sont poursuivis et ceux de la chapelle Saint-Jean se sont terminés en mars 2022. La générosité d'un mécène anonyme et privé de la Fondation  a entraîné celle de 223 autres mécènes en décembre 2021, souhaitant se joindre au chantier prometteur de la chapelle.

 

Hippolyte Flandrin, élève d'Ingres

Saint Severin avant restaurationRéalisés par Hippolyte Flandrin, l’un des meilleurs élèves d’Ingres, les peintures murales de la chapelle Saint-Jean sont de véritables chefs-d’œuvre. Considéré au XIXe siècle comme le « nouveau Fra Angelico », Flandrin présente ici son premier décor monumental, inspiré de la Renaissance italienne. Ainsi, on y trouve l’influence de l’illustre Raphaël dans la subtilité du dessin, ou encore celle du Giotto, dans la clarté des formes. Pour la réalisation de la chapelle, Flandrin utilise une technique à l’huile et à la cire. En effet, s'étant rendu en Italie, voyage incontournable pour tout artiste de son époque, l'artiste y a admiré les peintures de ces prédécesseurs. A son retour, il décide donc de peindre « sur la muraille »  et adopte la cire dont le rendu mat se rapproche des peintures antiques et qui résiste mieux à l’humidité.

 

Des décors encrassés et dangereusement atteints par l'humidité

restaurateurs Saint-SéverinDes infiltrations d’eau, aujourd’hui réparées, avaient très vite détérioré la chapelle, et les décors n’avaient jamais bénéficié d’une restauration fondamentale depuis leur création en 1840. Il a donc fallu refixer, nettoyer, enlever certains repeints et restituer certaines parties à partir de dessins préparatoires, un véritable défi pour les restaurateurs. La Cène notamment présentait un état critique de détérioration. La purge des joints a alors permis au mur de sécher permettant la restauration intégrale des décors.

 

restaurateur Saint-Séverin

Tout au long du chantier, une collaboration avec un laboratoire dédié au patrimoine a été nécessaire. Cette collaboration a permis d'identifier les matériaux d'origine et ceux des restaurations antérieures, pour ajuster au mieux les interventions. Cette restauration est le fruit d'un travail minutieux qui a duré huit mois.

 

Une restauration spectaculaire

pilier saint séverin

Au cours du chantier, les décors ont peu à peu repris vie, sous le pinceau habile des restaurateurs. Le résultat est époustouflant. La voûte étoilée aux nervures soulignées d’un rouge flamboyant a retrouvé toutes ses couleurs. Le vitrail d’Emile Hirsch quant à lui laisse à nouveau une belle lumière éclairer la chapelle. Aujourd'hui, de nombreux visiteurs s’arrêtent maintenant devant la chapelle Saint-Jean pour la contempler.

 
voûte St-Jean

Vitrail St-Sev

Cène Saint-Séverin

 

Les acteurs du chantier

Maîtrise d’œuvre : Ville de Paris/COARC (Conservation des œuvres d’art religieuses et civiles) ; Pauline Duée, conservateur du patrimoine, Ville de Paris, COARC

Contrôle scientifique : DRAC Ile-de-France, Conservation des monuments historiques

Restaurateurs : Groupements Alina Moskalik-Detalle (peintures murales), Anne Pinto (vitrail), Sabine Cherki (sculpture), Chevalier (pierre), Arnholdt (échafaudages), Giffard (parquet), Zadikian (éclairage)

 

Un élan pour la restauration des chapelles de Saint-Séverin

Suite à la spectaculaire restauration des chapelles Sainte-Geneviève et Saint-Jean-l’Evangéliste, la Ville de Paris, la paroisse Saint-Séverin et la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris souhaitent restaurer la chapelle Saint-Séverin.

 

Ainsi, l’action de la Fondation et la générosité de nos mécènes ont permis un véritable effet de levier pour la restauration des chapelles de l’église. Ces dernières retrouvent unes à unes leur lumière et leurs couleurs. La chapelle Saint-Séverin, peinte par Sébastien Cornu, élève d'Ingres lui aussi, jouxte la chapelle Sainte-Geneviève, elle-même voisine de la chapelle Saint-Jean. Cette restauration promet une véritable explosion de couleurs dans le bas-côté et le déambulatoire de l'église Saint-Séverin. Cette dynamique vise la restauration de l'intégralité des chapelles de l'église.

 

Merci à tous les mécènes, petits et grands, qui ont permis à ce chantier spectaculaire de naître et de s’achever.

Joignez-vous au projet de restauration de l'église Saint-Séverin ! Faites un don :

https://don.fondationnotredame.fr/fapp-saint-severin

 

crédits : Jean-Marc MOSER/COARC/Ville de Paris

 

#Saint Severin