Restaurer les églises de Paris, un vrai casse-tête

Après l’église Saint-Augustin cet été, les églises Saint-Eustache et La Madeleine s’apprêtent elles aussi à disparaître derrière des bâches publicitaires fin novembre. Une solution trouvée pour financer en partie les travaux de ces bâtiments, alors que de nombreuses églises emblématiques de la capitale souffrent du manque d’entretien.

« Saint-Philippe-du-Roule, La Madeleine, Saint-Eustache, Saint-Augustin, La Trinité, Saint-Sulpice, Saint-Séverin, Notre-Dame-de-Lorette… » Philippe de Cuverville, économe du diocèse de Paris, égrène les noms d’églises dont l’état laisse à désirer. Et la litanie ne s’arrête pas là : au total, ce sont plus d’une vingtaine d’églises qui sont évoquées par l’économe du diocèse, pour ce qui ne concerne selon lui que « la partie émergée de l’iceberg ».

Lire l’article

© Copyright 2017 Fondation Avenir du Patrimoine à Paris – Sous l'égide de la Fondation Notre Dame – 10, rue du cloître Notre-Dame 75004 Paris – Tél. : +33 1 78 91 91 16 – Mail de contact

Connexion utilisateur