Sauvegarder l’église Saint-Pierre de Chaillot

Une église art-nouveau typique des années 30

Faire un don pour restaurer l'église Saint-Pierre de Chaillot
(c) Droits réservés
découvrir
L'église Saint-Pierre de Chaillot
(c) DR
L'église Saint-Pierre de Chaillot

S’élevant entre le 8e et le 16e arrondissement, l’église Saint-Pierre-de-Chaillot a pour territoire un triangle dont les sommets sont le Trocadéro, l’Arc de Triomphe et le Grand Palais. Elle est située au cœur d’un quartier d’affaires prestigieux, le Triangle d’Or dédié aux industries du luxe.

 

Datée de 1938, l’église a été bâtie par l’architecte Emile Bois, à l’emplacement d’une église multiséculaire. Typique des années 30, Saint-Pierre de Chaillot est en forme de croix grecque, de style romano-byzantin, dominée par cinq coupoles et un clocher. La façade et le clocher sont en pierre, tandis que l’église est en béton armé. Le tout donne au visiteur, selon l’intention de l’architecte, une impression de grandeur, de simplicité et de recueillement.

 

L’église Saint Pierre de Chaillot recèle des trésors artistiques du style Art Nouveau. La façade monumentale donnant sur la rue a été confiée à Henri Bouchard qui a sculpté sur le tympan les épisodes de la vie de saint Pierre.

L’église est unique dans le traitement des verrières. Charles Mauméjean, issu d’une lignée de maîtres verriers gascons sur trois générations de renommée internationale, a réalisé les mosaïques ainsi que les vitraux à motifs géométriques et occuli.

découvrir
Les besoins en travaux
(c) G. Vellut
Les besoins en travaux

Aujourd’hui, l’église a besoin d’être restaurée afin de rayonner à nouveau dans le quartier du triangle d’or de Paris. Des trésors de l’art-nouveau s’y cachent, et nécessitent d’être mis en lumière et redécouverts.

 

Deux projets sont prioritaires :

  • la restauration des merveilleux vitraux du chœur de l’église réalisés par Charles Mauméjean, maître-verrier, en 1937, dont un seul des quatre exécutés a pu être nettoyé à ce jour, faute de fonds suffisants.
  • le ravalement attendu depuis des décennies de la façade de notre église, de son clocher et de son superbe tympan sculpté par Henry Bouchard.
Les vitraux art-nouveau de Charles Mauméjean

Montant du mécénat nécessaire : 120 000 €

Calendrier des travaux : dès que possible

 

Il faut redonner aux vitraux du maître-verrier Charles Mauméjean, chef d’œuvres de l’Art Nouveau, situés dans le chœur de l’église Saint Pierre de Chaillot, leur lustre d’origine et les protéger de l’humidité par une double verrière.

Un seul vitrail a pu être restauré à ce jour. Il faudrait qu’ils le soient tous les quatre pour compléter l’harmonie du chœur et prévenir tout risque de dégradation supplémentaire.

 

Cela implique des travaux sur les trois baies en une seule tranche, sur les vitraux eux-mêmes ainsi que sur la serrurerie. Un échafaudage intérieur étanche aux poussières devra être mis en œuvre.

La parole à… Brigitte Kuster

« Soutenir le fonds de souscription qui permettra de financer la restauration de l’église Saint-Pierre de Chaillot, c’est assurément faire œuvre…

Brigitte Kuster, Députée de Paris, 4e circonscription,

Les actualités de l'église Saint-Pierre de Chaillot

Soutenir l'église Saint-Pierre de Chaillot

Soyez acteurs de la restauration de l’église Saint-Pierre de Chaillot
afin de rendre son éclat à ce patrimoine art nouveau emblématique des années 30.

Chaque don compte. Merci !